En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Retour sur les 4 créateurs qui ont marqué 2015

Une année, un bilan. C'est comme ça qu'on avance, non ? Alors revenons ensemble sur les créateurs de mode qui ont marqués cette année 2015.

Publié le 11 déc. 2015 Marion Trumier Ecrit par Marion Trumier
Retour sur les 4 créateurs qui ont marqué 2015

2015 c'est (bientôt) terminé. Du moins dans 20 jours nous passerons à une nouvelle (chouette) année ! Il est donc temps de faire un point sur les 4 couturiers et créateurs qui ont fait parler d'eux cette année. J'adore les bilans, un peu comme les to-do list, ça me donne l'impression d'être organisée, alors revenons ensemble sur les succès des collections, les départs et les arrivées... Un tour d'horizon de ce qu'il fallait retenir de cette année 2015 dans le monde de la mode.

Qu'est qu'un article sur la mode s'il ne cite pas le-plus-grand-créateur-de-tous-les-temps ? Vous ne devinez pas de qui je parle ? Du Kaiser de la mode bien sûr, notre Karl Lagerfeld adoré Bon ok, je m'emporte sans doute un peu. Il n'empêche que Karlito a remporté cette année le prestigieux prix (Oustanding Achievement) lors des British Fashion Awards, récompensant l'intégralité de sa carrière. Ceux qui me connaissent un peu connaissent mon amour incommensurable pour Karl. Je ne pouvais donc pas écrire un article sur cette année sans noter cette récompense bien méritée. D'ailleurs, si vous souhaitez en savoir un peu plus sur l'homme au costume et lunettes noir c'est par ici. En 2016, le Kaiser entamera sa 51ème année chez Fendi, et sa 32ème année chez Chanel.


Olivier Rousteing

Poursuivons avec Olivier Rousteing. Si vous ne connaissiez pas encore son nom, cette année a dû changer la donne ! Le DA de Balmain s'est notamment fait remarquer par sa collaboration avec le géant suédois. Tout était "sold-out" en quelques minutes... A seulement 29 ans, son ascension est fulgurante, et pour cause ! Le jeune homme a su renouveler l'image de Balmain, par ses collaborations, ses collections, ses amies mannequins...  On va pas se le cacher, être ami avec Gigi, Kendall, et Kim K, dans le microcosme modesque, ça en jette. Mais s'il fait parler de lui c'est surtout grâce à sa patte de génie, grâce à laquelle il revisite ingénieusement les codes de la maison Balmain (épaules marquées, taille étroite et code couleur rodé : du noir, du vert, du marron et du rouge) en les ornant richement de broderies, perles, plumes, sequins (tout y passe !) pour des créations opulentes et recherchées. On entendra encore parler de lui en 2016, soyez-en sûr, le nouveau roi du baroque est né ! 


Raf Simons

1er coup dur cette année dans le microcosme modesque : le départ de Raf Simons. On en pleure encore. Le directeur artistique de Dior a quitté ses fonctions le 22 octobre dernier pour se consacrer à ses propres passions (mais aussi à sa propre marque... Hallelujah on aura encore la chance de voir sa superbe griffe). Départ inattendu,  le créateur a présenté sa dernière collection pour la maison le 2 octobre dernier, dans le cadre des présentations printemps-été 2016, marquant ainsi cette année 2015. Une fin en apothéose ! Les deux prochaines collections de la maison du 30 avenue Montaigne seront pilotées par l'équipe de style interne. Quant à savoir qui sera son remplaçant, toutes les hypothèses sont permises... Suspens, suspens. Pour l'année 2016 on espère revoir Raf Simons travailler pour sa propre marque... Quel est le style Raf Simons ? On entend souvent dire qu'il est "minimaliste", "architectural" ou encore "épuré"... Mais qu'est-ce que cela signifie réellement ? Déjà il faut savoir qu'il est difficile de définir le style d'un directeur artistique par un ou deux mots, d'autant plus quand ce dernier travaille pour une maison autre que la sienne. Le DA doit à la fois maîtriser les codes de la maison tout en y ajoutant sa touche personnelle et (comme si ça ne suffisait pas) faire en sorte que cela plaise (pour le prêt-à-porter du moins, la haute couture, c'est une toute autre histoire). Alors disons que les créations de Raf Simons sont généralement monochromes, avec des coupes structurées. Mais son "style" est loin de se résumer à cela, il s'agit tout au plus de son style chez Dior. On pourrait aussi dire que ses créations sont poétiques et modernes si on aime les étiquettes. Comment reconnaître les codes d'une maison ? C'est simple ! Regardez John Galliano chez Dior, puis observez le travail de Raf Simons, qu'y a t-il de commun entre les deux ? Pas grand chose je vous l'accorde, c'était un exemple piège (haha). En creusant un peu, on se rend quand même compte de certaines choses : l'éternel New Look (signature de la maison inventé en 1947 par Christian Dior :  vestes cintrées,  taille marquée et un style baby doll.... perdure chez Galliano comme chez Simons.


Alber Elbaz

Une semaine après le départ de Raf Simons, c'est au tour d'Alber Elbaz d'annoncer son départ de la maison Lanvin après quatorze années de bons et loyaux services. Deuxième claque. J'espère encore secrètement qu'Alber puisse remplacer Raf, mais pour le moment rien n'a encore été confirmé... Si le départ du créateur belge (Raf Simons) était dû à des raisons personnelles, Alber, lui, quitte la maison à cause de désaccords persistants avec la propriétaire de la marque, Shaw-Lan Wang. Un mystère reste encore non élucidé : qui succèdera à Alber Elbaz chez Lanvin ? Et que nous réserve Alber Elbaz pour l'année 2016 ? Mystère et boule de gomme. Que retenir de ses quatorze année chez Lanvin ? Un style unique, délicat, très féminin et intemporel. Ses créations sont toujours pleines de sophistication, et d’élégance. Monsieur Elbaz aime les femmes et le leur rend bien. Sans extravagance, il habille les femmes mais ne les déguise pas.


Source image : style.com, vogue, whenluxurymeetsart

Article rédigé par :

Marion Trumier

Marion Trumier

Passionnée d'Art et de Haute Couture j'aime flâner dans les musées et me perdre parmi les toiles. À défaut de pouvoir me payer de la Haute Couture ou ...

Voir plus


Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos ami(e)s !


Devenez chroniqueuse !

Laissez parler votre plume et rejoignez l'aventure Copines du Web!

Je contribue


Les dossiers liés