En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Dressing de rêve pour redresser votre élégance

Bonjour nouvelle penderie !

Publié le 29 sept. 2015 Isaure Grudzinska Ecrit par Isaure Grudzinska
Dressing de rêve pour redresser votre élégance

Les Parisiennes éblouissent la Planète Mode depuis belle lurette. Leur petit secret ? Non, vous ne l’aurez pas. Cependant vous pouvez tenter de le percer dans ce lieu magique et temporaire du Dressing de Rêve des Parisiens…

Avouons-le, se vêtir n’est pas une partie de plaisir. Rester les yeux dans le vide pendant 45 minutes devant ses vêtements éventrés et la chaussure squattant le panier des petites culottes ou slips kangourous est le triste quotidien de la plupart des Parisiens. Le tout pour se retrouver fagoté avec un tee-shirt vert délavé par le temps et un jean de sa période pré-pubère. Heureusement, depuis le 8 septembre, l’Hôtel de Ville est devenu le Dressing de rêve des Parisiens et expose les œuvres de jeunes créateurs fabriqués en France. De quoi transformer l’angoisse vestimentaire du matin en un jeu d’enfant.


Cols boutonnés, vestons brodés, pantalons ourlés et bottines bouclées se dressent fièrement sur des mannequins de bois sans tête, mais qui, par leur style vestimentaire, nous feraient perdre la nôtre… D’ailleurs oui, je l’ai perdu. Hier, devant cette silhouette taillée à la perfection, cette veste en tweed bleu marine couvrant une chemise blanche à carreaux fins bleu ciel boutonnée jusqu’à la gorge, ce pantalon en coton moutarde relevé en ourlés, laissant deviner de viriles barres en guise de jambes artificielles. Le coup de cœur vous dis-je ! Malheureusement, vêtue d’un simple tee-shirt gris, jean slim noir et tennis bleues (il m’a fallu 53 minutes de réflexion pour arriver à ce résultat.) je ne faisais pas le poids ni la maligne à côté de la mannequine posée à droite du mâle. Portant un manteau en poils noirs de tailles variées, elle avait l’air d’une louve en rut. Malgré mes battements de cils pour attirer son attention, le mannequin de mon cœur est resté de bois, figé, fixé vers la maudite louve. Il faut dire que ce manteau lui donnait une allure à celle-là ! Il me fallait ce manteau. Euréka ! Me dis-je. Un petit écriteau au pied de la mannequine indiquait un numéro, lequel permettait de repérer la marque de la fourrure sur un plan de Paris désigné sur le mur par l’illustratrice Tiffany Cooper. Un jeu de piste pour gagner au jeu de l’Elégance et, qui sait, de l’Amour. 


Dressing de rêve des parisien, Hôtel de Ville - 8 septembre au 31 octobre 2015

Source image : © Ma vie en rose bonbon, © Mercredie, © Mode d'emploi, © Mademoiselle I

Article rédigé par :

Isaure Grudzinska

Isaure Grudzinska

Mon carnet, mon crayon et moi-même n'avons jamais le même programme. Chaque matin, une envie nouvelle. Un nouveau resto, une expo, l'ouverture d'une n...

Voir plus


Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos ami(e)s !


Devenez chroniqueuse !

Laissez parler votre plume et rejoignez l'aventure Copines du Web!

Je contribue