En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

La tentation ? Moi j’y cède !

Comment Oscar Wilde a changé ma vie

Publié le 18 sept. 2015 Ecrit par Kim Masquelier
La tentation ? Moi j’y cède !

Ça ne vous ai jamais arrivé à vous, de saliver devant un énorme carrot cake ou de rêver de ce nouveau sac Céline hors de prix ? Moi si. Enfin surtout pour le carrot cake, le Céline j’ai abandonné.

Vous l’aurez compris, moi je suis plus portée sur la nourriture quoi que… Mon banquier se souvient encore de certains craquages en boutiques. Mais en vrai un ventre bien rempli et un palais enchanté me plaisent plus qu’une garde-robe bien garnie.

Vous vous demandez ou je veux en venir ? C’est simple. Un gâteau ça va, deux il y a encore de la place, trois je commence à ne plus pouvoir marcher et quatre je dors. Mais que faire quand une pâtisserie semble vous ouvrir les bras ou vous dire : « Regarde comme j’ai l’air bonne ! Mange-moi » ? Un peu comme ça en fait :

                               

Avant j’avais l’habitude de dire : « Non c’est trop tu ne peux pas manger ou acheter ça ». Le soir venu j’en rêvais en regrettant ma décision. Mais je répétais le schéma constamment. 

Un jour, je suis allée manger dans un restaurant japonais et ce fût la révélation. Là, sur la porte d’entrée, une phrase qui m’a frappé et a changé ma vie :

Le seul moyen de se débarrasser d’une tentation est d’y céder. Essayez de lui résister, et votre âme aspire maladivement aux choses qu’elle s’est défendues. Oscar Wilde.

Pas besoin d’en dire plus. Je prenais un plateau de sushis et des perles de coco. Je rentre chez moi le ventre plein à craquer mais heureuse. J’ai enfin pris ces fameuses perles de coco sur lesquelles je lorgnais depuis 6 mois! Je ne regrette rien (non rien de rien). Depuis ce soir mon mantra est lancé ! La tentation ? Je cède ! Dans la mesure du raisonnable me direz-vous ? Connais pas.

Tout ça pour dire que oui, vous pouvez manger ce gâteau, oui vous pouvez craquer sur ce sac ou ces chaussures ou les deux ! Plus de regrets le soir en dormant, vous n’y pensez plus et vous êtes satisfaites.

Merci Oscar Wilde. Merci.

Et vous, résisterez-vous ?


Source image : © 7-themes.com, © 2010 Le Petit fourneau, © 2015 FOX News Network

Article rédigé par :

Kim Masquelier

A mes heures perdues, souvent du coup, je cuisine ou fonds sur les sites e-shop. Quand cela me prend, je me promène dans Paris et me perds dans ses pe...

Voir plus


Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos ami(e)s !


Devenez chroniqueuse !

Laissez parler votre plume et rejoignez l'aventure Copines du Web!

Je contribue


Les dossiers liés