En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Toilet Paper, le magazine qu’il faut connaître

L’art de la mise en scène sophistiquée et absurde s’invite aux Rencontres d’Arles 2016

Publié le 1 août 2016 Ecrit par Pauline
Toilet Paper, le magazine qu’il faut connaître

La provocation par l’image, c’est un peu ce dont il est question dans ce magazine psychédélique et surréaliste fondé en Juin 2010 par les italiens Maurizio Cattelan et Pierpaolo Ferrari. Dans le cadre de l’exposition "Hors-Cadre" aux Rencontres d’Arles 2016 consacrée au travail des deux italiens, retour sur ce magazine hors du commun.

Toilet Paper est né d’une passion commune pour l’image que Cattelan et Ferrari cultivent depuis toujours. Faire parler, choquer, dégoûter, interroger ou montrer, Toilet Paper fait un peu tout ça à la fois. Une chose est certaine : qu’on aime ou pas, son contenu ne laisse personne indifférent.

Le concept

A mi-chemin entre le livre d’artistes et le magazine, Toilet Paper n’a pas d’équivalent (terrestre) et reste un concentré de projets cultes et uniques. Aucun texte n'y figure et le magazine est constitué exclusivement de photographies chacune insérées dans une construction artistique bien définie par les artistes.

Chaque numéro donne la sensation de voyager dans un cerveau comme s’il nous offrait un accès privilégié à l’imagination débordante des artistes. Car c’est bien d’un monde dont il est question dans Toilet Paper, un monde imaginaire qui s’inspire du monde réel pour en dénoncer les travers.

Une réunion semestrielle salace Cattelan et Ferrari

Les photographies explorent et matérialisent cette obsession contemporaine pour les images en reprenant (et détournant) les codes de la photographie de mode et commerciale. A travers l'absurde, il s’agit de critiquer une société portée sur l’apparence, la superficialité et la consommation à travers un recours illimité aux couleurs saturées ainsi qu'aux montages osés sans jamais avoir peur du kitsch.

Cattelan et Ferrari définissent eux-mêmes leur magazine surréaliste comme "une réunion semestrielle salace".

Troublant et déstabilisant, Toilet Paper est pour certain une œuvre d’art en soi qui ne cesse de s’étendre au fil des nouvelles publications. Notons que grâce au format magazine, l’œuvre d’art de Cattelan et Ferrari est accessible à tous et permet sa distribution en masse. 

Le dernier numéro spécial

Publié en Juin 2016 à l’occasion des Rencontres d’Arles, le tout dernier numéro de Toilet Paper présente 22 tableaux vivants ainsi qu’une collection de photographies toujours aussi déstabilisantes dont une partie sera exposée à Arles jusqu’au 25 Septembre.

Pour une rétrospective des photographies de Toilet Paper depuis 2010, rendez-vous à Arles ! Mais avant, allez vous promener sur le site internet, tout aussi déjanté.

Exposition au Parc des ateliers, dans la catégorie "Hors-Cadre"  aux Rencontres d'Arles jusqu’au 25 Septembre. Entrée libre.

Source image : naja.fr ; telerama.fr ; lemonde.fr ; rencontres-arles.com ; toiletpapermagazine.org ; bast-magazine.com

Article rédigé par :


Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos ami(e)s !


Devenez chroniqueuse !

Laissez parler votre plume et rejoignez l'aventure Copines du Web!

Je contribue