En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Les secrets d'une cuisine tendance et fonctionnelle

Et si on imaginait une pièce à notre goût ?

Publié le 15 sept. 2016 Ecrit par noelie
Les secrets d'une cuisine tendance et fonctionnelle

La cuisine est une pièce à vivre où se concoctent repas de chaque jour, et/ou essais culinaires les plus fous. Pendant que les mets rissolent, on en profite pour discuter, ou recharger les batteries. Une cuisine pratique, à notre image, et en plein dans la tendance, c'est possible. Alors si on lui donnait un coup de neuf pour la rentrée ? Suivez le guide...

1. Choisir les couleurs

Quand vous entrez dans votre cuisine, sur une échelle de 1 à 10, comment vous sentez-vous ? Il est temps de passer à l'action et d'aménager votre cuisine selon vos envies. Vous avez cinq couleurs -et matières !- à choisir : le sol, le plan de travail, la crédence (on appelle ainsi la partie entre le plan de travail et les placards hauts), les placards, le plafond. Attention aux aplats de couleurs vives, façon total look. Si vous ne pouvez plus voir votre pièce en peinture et virez chèvre au bout de quelques mois, ça ne va pas le faire. Un mâle bien intentionné de notre maisonnée a voulu donner un coup de fraîcheur à la cuisine pendant notre absence. Teinte choisie ? Vert presque fluo. Nos yeux en ont pris pour dix ans. À éviter.  

Après des journées de travail stressantes, optez pour un pan ou une partie du mur, qui aura un effet apaisant ! On dit non aussi aux matériaux qui s'abîment facilement avec l'humidité et aux sols trop salissants - blanc à proscrire, le moindre pépin de melon fait tâche, et le soi-disant feng chui vire au vinaigre tant que la serpillère n'a pas oeuvré.

Alors que faire ? Surfez sur Pinterest, et procurez-vous dans votre bibliothèque de quartier ou au kiosque des magazines déco. Identifiez vos coups de coeur. La grande tendance du moment (et on la valide !) est aux harmonies de gris et de blanc avec touches de jaune pour donner de l'éclat et réveiller l'ensemble, ou aux accords vert pomme-vert bouteille-blanc,  inspirés de l'Italie et de l'Espagne. Le gris est en tout cas une valeur sûre 2016.  Vous ne risquez pas de kichen faux-pas.

Au sol, on ose désormais le carrelage rétro à motifs, voire le sol bi-matière parquet et tomettes, un sacré cachet. Les briquettes de métro se retrouvent également de plus en plus sur les crédences des foyers. Si vous et votre Roméo n'avez pas tout à fait les mêmes goûts, tirez à pile ou face, ou trouvez un compromis : "Tu choisis la matière du plan de travail, moi la couleur de placard." 

Voici des cuisines inspirantes et colorées, toutes en délicatesse :

L'astuce piquée aux décorateurs : si vous n'avez pas tellement de marge de main d'oeuvre -ou de budget- pour modifier votre vieille cuisine, pensez aux lampes à suspension, style loft industriel. Elles sont pile poil dans la tendance et créent un centre d'attention qui détourne le regard des défauts éventuels de la pièce.

2. Optimiser l'espace

Faites preuve d'imagination et là encore, ne négligez pas l'étape "recherche d'inspiration" dans les magazines et sur le web. On est en 2016 baby, finies les cuisines trop lisses et ennuyeuses, où vous coupez le gigot en solo dans votre blouse blanche façon annexe d'hôpital. Les meubles et accessoires en rang d'oignons, c'est bon pour les locations interchangeables. Votre cuisine, elle doit avoir une âme, un peu de désordre organisé !

La tendance est à l'esprit atelier, déstructuré, plein de convivialité. Grande table rustique où trône un bouquet champêtre, plans de travail non alignés et ilôt central pour ceux qui ont des m2. Pour les surfaces mini comme à Paris, tables et plans de travail escamotables qui permettent de déjeuner sur le pouce. Renseignez-vous, et osez ! 

L'astuce piquée aux décorateurs : on fait installer des cloisons vitrées, qui laissent entrer la lumière de la pièce voisine, comme dans un atelier d'artiste. Ca-non.

3. Ranger les accessoires à portée de main

Imaginez les cuisiniers des petits et grands restaurants. Pendant le coup de feu, doivent-ils faire l'effort d'aller chercher une petite cuillère sous une pile de torchons ? Non. Eh bien pour vous, c'est pareil. On est sûr que vous avez un peu de rangement à faire pour vous faciliter la vie à la cuisine. Conscientisez tous ces moments, où pour faire un simple steak sauce au poivre, vous vous contorsionnez dans tous les sens pour récupérer ce dont vous avez besoin. De quoi vous servez-vous le plus souvent ? Identifiez-le et rangez-le à votre portée.

Les condiments : petits pots posés sur des étagères, suspendus... Imaginez-vous tel un chef d'orchestre qui en a besoin pour être un maestro des fourneaux. "Cardamome au fond du placard, finit sa vie dans le noir." Proverbe inventé en hommage à toutes nos épices et tisanes périmées qu'on a dû jeter faute de les utiliser. Ceci est valable pour les denrées alimentaires : imaginez que votre placard est un mini étal d'épicerie. Les produits qui se périment le plus rapidement sont à placer DE-VANT.

Les petits appareils électro-ménagers. Cuit-vapeur, wok, plancha ? Si c'est votre mode de cuisson favori, privilégiez le. Les appareils à crêpes, gaufres ou raclette se rangent en hauteur, pour les occasions exceptionnelles. Comme dans un grenier. Et pour faciliter votre cure détox, faites prendre l'air à votre mixeur, cela vous incitera plus à faire de la soupe au haricot le soir en rentrant.

Les livres et carnets de cuisine : investissez dans un chevalet pour poser votre grimoire (aaaah, la tarte aux fraises de tante Claudette, une vraie tuerie de génération en génération). On en connaît qui se sont offert une tablette bon marché exprès pour y charger des recettes. L'avantage, c'est qu'un petit éclat de sauce tomate sur l'écran ne rend pas hystérique. Eh, à quoi ça sert d'avoir une cuisine si on peut rien faire dedans ?

L'astuce piquée aux décorateurs : Un bloc aimanté pour "scotcher" les couteaux au mur. Un détail, mais on adore.

4. Libérer de la place

Même si l'essentiel doit être à proximité, quelle que soit la taille de votre cuisine, choisissez l'art du vide ! Impossible de bien bosser en étant coincé entre trop d'objets. Si vous replissez votre assiette du dîner à cheval sur l'évier, il y a urgence. De même, évitez les collections qui prennent la poussière (coquetiers, boîtes à thé...), on n'est pas dans un musée, non mais. On a jeté notre collections de bouteilles vides de soda marron à bulles du monde entier, qui faisait la renommée de notre cuisine, mais notre karma ne s'en est que mieux porté. En dégageant de l'espace sur les plans de travail, vous verrez à quel point le ménage deviendra aisé !

L'astuce piquée à la moyenne des Français :  La machine a café et deux-trois tasses à proximité, vous y avez droit. Ok ?

5. Optimiser les rangements

Placards, étagères... Ce n'est pas aussi simple qu'on le croit. Si vous habitez dans une surface réduite et vivez à plusieurs, pensez aux portes coulissantes, qui évitent de grignoter de l'espace vital à chaque ouverture de placard. Question étagères, la grande tendance est à l'exhibition. Les étagères ouvertes vous permettront de jouer à la dinette, toujours dans un esprit atelier.

Voici de magnifiques modèles : 

L'astuces des gens qui s'y connaissent : des demi-étagères à insérer à l'intérieur des placards pour diminuer la hauteur des piles et éviter les énervements pour extirper une assiette.

6. Imaginer un espace mémo

Nous vivons dans une société de l'information, de la communication, du brouillage des frontières entre les sphères pri/pro ("privée" et "professionnelle"). En 2016, la cuisine se métamorphose et retrouve des codes d'espace de bureau, sans que ce soit déplaisant !

Mémos et citations scotchés avec des masking tapes (scotch japonais à motifs) dans un coin de la pièce, pans de murs enduits d'une peinture noire qui permet d'écrire des messages à la craie ou même rouleau de papier pour avertir la famille du menu, à votre inventivité !

Les réfractaires pourront toujours dégoter des magnets stylés lors de virées à l'étranger et accrocher sur le réfrigérateur numéro du pédiatre, petits mots d'amour et liste de courses, un indémodable.  Quoi qu'il en soit, la cuisine n'est pas qu'une pièce fonctionnelle. Elle est un espace du vivre-ensemble entre générations et s'y élabore aussi bien les bons petits plats que les liens communautaires. Et ça, c'est précieux.

L'astuce piquée aux décorateurs : transformer une porte de placard en espace d'expression géant. 

7. Bien gérer les déchets

La poubelle dans une cuisine, c'est le nerf de la guerre. Mouches qui volètent ou restes de sirop de goyave qui dégoulinent du sac sont à proscrire. Pour une meilleur hygiène, investissez dans une poubelle qui s'ouvre d'un pressement de pied (rien d'érotique, malheureusement) !

Vous pratiquez le tri sélectif ? Soit vous avez la place pour plusieurs bacs, et c'est tant mieux. Soit vous pouvez vous en sortir avec des astuces. À droite du frigo, vous fixez une patère à laquelle vous suspendez de solides sacs en tissu. Dans l'un, mettez les bouteilles en verre, dans l'autre les bouts de carton ou le papier. Un 3e peut être réservé au rangement des sacs plastiques, qui pullulent dans les cuisines comme les pigeons en ville.

L'astuce piquée aux pro : La poubelle encastrée dans le plan de travail, une feinte bien pratique.

8. Se faire plaisir sur le linge de maison et les gadgets

Comme on ne fait pas un lifting à sa cuisine tous les trimestres, renouvelez les accessoires et le linge de maison régulièrement pour ne pas avoir l'impression de laisser passer vingt trains avant les prochains travaux. Tendance cactus, bleu lagon ou motifs graphiques ? Ni une ni deux, vous changez le petit rideau, les torchons, les assiettes à dessert et le tour est joué. Un joli plateau choisi avec goût apporte aussi une touche de couleur et de modernité à une cuisine désoeuvrée. Quant aux gadgets (égouttoirs en forme d'animaux, boules à thé en forme de sous-marin...) ils font toujours la joie de vos invités et de vos enfants. Installez une petite radio dans un coin pour rester branché pendant que vous faites frétiller les crustacés. Where is Bryan ? Bryan is in the kitchen. Et nous aussi ! Voilà :)

Source image : Pinterest, Castorama

Article rédigé par :


Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos ami(e)s !


Devenez chroniqueuse !

Laissez parler votre plume et rejoignez l'aventure Copines du Web!

Je contribue


Les dossiers liés