En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Résumé Milan Fashion Week

Guide des tendances italiennes printemps-été 2016

Publié le 1 oct. 2015 Ecrit par Marion Trumier
Résumé Milan Fashion Week

Milan Fashion Week SS16

Alors que la Paris Fashion Week bat son plein, celle de Milan s'est terminée lundi. Revenons sur ces 5 jours de mode à l'italienne. Voici les 5 shows immanquables cette saison :

Gucci

Gucci, Alessandro Michele (nouveau DA, encore inconnu il y a un an) a dépoussiéré la marque en y apportant fraîcheur et couleurs. On note beaucoup de détails, d’imprimés et de matières. Les silhouettes se suivent mais ne se ressemblent pas, bien qu’elles semblent toutes être inspirées des seventies. Côté accessoires, les lunettes XXL sont de mises. 


Prada

Miuccia Prada, absente à son propre défilé à cause d'un décès dans sa famille, a revisité les codes du classique tailleur. Un mix parfait entre classique et moderne, pour une collection audacieuse qui nous donne envie de pousser les portes d’une boutique Prada pour essayer ces classiques indémodables retravaillés avec goût. Mix and match de matières, le tweed se mixe avec du cuir, les motifs floraux (très présent à cette MFW) se donnent du relief… le tout agrémentés de boucles d’oreilles XXL.


Moschino

Qu'on l'aime ou qu'on le déteste, Jeremy Scott s'est encore une fois amusé avec la mode pour sa collection Moschino, inspirée de la rue et de la pop culture, au mauvais goût assumé. L’enfant terrible de la mode puise cette année son inspiration dans la rue : panneaux de signalisation et route goudronnée en guise de catwalk. Vous connaissez tous ce fameux gilet fluo ironisé par Karl Lagerfeld à l’occasion d’une campagne publicitaire pour la sécurité routière ? « C’est jaune, c’est moche, ça ne va avec rien, mais ça peut vous sauver la vie », déclarait le Kaiser. Que nenni pour J.Scott qui présente une collection loufoque : robe en panneaux de signalisation ou tailleur en scotch warning… Une collection qui nous laisse pantoises. 


Dolce & Gabbana

S'il ne fallait en retenir qu'un, c'est celui de Dolce & Gabbana : une véritable carte postale de l'Italie d'après-guerre, un show de folie où les mannequins ont pu prendre des selfies sur le catwalk pour immortaliser l'instant. Les créateurs de la maison vivent dans leur temps et savent appréhender les réseaux sociaux comme personne. C’est une ode à la dolce vita italienne que Domenico Dolce et Stefano Gabbana ont présenté cette saison.